Original research articles

Rhizogénèse de bourgeons apicaux de boutures de vigne cultivées in vitro

Abstract

La multiplication végétative de la vigne cultivée in vitro à partir de boutures à un œil ayant 1 cm de longueur ne présente aucune difficulté technique. Par contre la propagation d'implants de plus petite taille s'avère délicate et aléatoire. Or l'élimination durable de virus thermorésistants nécessite le prélèvement (à la fin du thermotraitement) de très petites parties terminales de tiges.

Des « boutures apicales » de 2 à 5 mm de longueur de Vitis Vinifera variété Grenache N, et de Vitis Rupestris, variété Lot ont été mises en culture sur un milieu de base additionné de diverses substances de croissance. L'AIA à la concentration 10-7M s'est révélé le régulateur favorisant le mieux la rhizogénèse des « boutures apicales ». Le transfert des « boutures apicales » enracinées sur le milieu de référence facilite leur croissance.

+++

Vegetative multiplication of vine grown in vitro from one-eyed-cuttings one centimeter long, does not present any technical difficulty. On the other hand, propagation of smaller implants is difficult and (random). The trouble is durable elimination of thermoresistant virus needs picking up (at the end of heat treatment) very small shoot tips.

Apical cuttings of Vitis Vinifera, var. Grenache N. and of Vitis Rupestris, var. Lot two or five millimeters long are grown on a standard medium in which different growing substances are added. AIA at the concentration of 10-7M increases the best rhizogenesis of apical cuttings. The transfer of rooted cuttings upon the standard medium makes their growth easier.

Authors


Serge Grenan

editorialsecretary@oeno-one.eu

Affiliation : Établissement National Technique pour l'Amélioration de la Viticulture, Domaine de l'Espiguette, 30240 Le Grau du Roi (France)

Attachments

No supporting information for this article

Article statistics

Views: 372

Downloads

PDF: 122

Citations

PlumX