Original research articles

Action de quelques facteurs physiques et chimiques sur la germination des pépins de vigne

Abstract

De nos jours, en grande culture, la multiplication des vignes se fait exclusivement par voie végétative. La multiplication sexuée est pratiquée principalement dans certains centres de recherches. Ceux-ci la mettent en oeuvre, par exemple, dans les pollinisations croisées ou les autofécon dations réalisées en vue de l'obtention de formes nouvelles. Ainsi, le semis reste d'un emploi limité mais d'importance primordiale. Dans cette direction, le chercheur sait combien, pour un grand nombre de cultivars de Vitis vinifera, le taux de germination des graines est souvent très bas et, de ce fait, peu encourageant.

Authors


A. C. Bernard

Affiliation : Chaire de Viticulture. Ecole Nationale Supérieure Agronomique, 34060 Montpellier

editorialsecretary@oeno-one.eu

Attachments

No supporting information for this article

Article statistics

Views: 168

Citations

PlumX