Original research articles

Essais de mutage de vins blancs liquoreux par traitement aux hautes pressions

Abstract

Des vins blancs liquoreux ont été mutés par traitement aux hautes pressions. La fermentation alcoolique est complètement et définitivement arrêtée lorsque les vins sont traités à 3000- 3500 bars pendant 10 min. Il ne reste plus aucune levure viable. Le traitement n'a aucun effet majeur sur la constitution du vin, au moins en ce qui concerne ses caractéristiques principales. Seule la couleur est légèrement modifiée. Les vins ainsi traités doivent être protégés contre l'oxydation. Les qualités organoleptiques ne sont pas modifiées.

Ce traitement doit être évalué à plus grande échelle afin de connaÎtre ses effets sur le vieillissement de différents types de vins.

Authors


Aline Lonvaud-Funel

aline.lonvaud@oenologie.u-bordeaux2.fr

Affiliation : UMR 1219 OEnologie, INRA - Université de Bordeaux, ISVV, 210, chemin de Leysotte, CS 50008, 33882 Villenave d'Ornon, France


Géraldine Dupont

Affiliation : Institut d'OEnologie, Université de Bordeaux Il, 351, cours de la Libération, 33405 Talence cedex (France)


Gérard Demazeau

Affiliation : Laboratoire de Chimie du Solide du CNRS et Interface Haute Pression: LCS-ENSCPB, Université de Bordeaux 1, 351, cours de la Libération, 33405 Talence cedex (France)


J. Bignon

Affiliation : O.V.I. S.A., Centre de Ressources, Site Bordeaux Montesquieu, 33651 Martillac cedex (France)

Attachments

No supporting information for this article

Article statistics

Views: 443

Downloads

PDF: 103

Citations

PlumX