Original research articles

Création et étude de lignées chez le Pinot noir (Vitis vinifera L.)

Abstract

L'objectif est l'obtention de génotypes de type « lignée », capables de transmettre à une descendance sexuée les caractères les plus utiles tels que la couleur de la baie dans le cas d'une variété de cuve comme le Pinot noir.

Nous avons réalisé une succession d'autofécondations de cette variété, à partir d'un clone choisi parmi les nombreux types connus. Nous n'avons noté qu'un faible effet d'inbreeding, de nombreuses familles se caractérisant au contraire par une forte vigueur et une grande fertilité.

Au cours des générations sont apparus des types très éloignés du type originel. A partir des baies de forme arrondie du Pinot noir, nous obtenons des baies elliptiques, ovoïdes, troncovoïdes cylindriques et de grosseurs très variables. A partir de génotypes à petites grappes, nous obtenons des descendances ayant des grappes très petites à très grandes, très courtes à très longues; la compacité des grappes est également très variable.

Nous avons sélectionné des familles homogènes pour la couleur des baies, le type sexuel, la vigueur ou la fertilité: ces caractères peuvent être considérés comme homozygotes en 6ème génération.

Cette étude doit être complétée de deux façons: d'une part en poursuivant le cycle d'autofécondation jusqu'à fixer les caractères encore en disjonction et d'autre part en évaluant en vignoble l'intérêt agronomique des lignées.

Authors


A. Bronner

Affiliation : Institut National de la Recherche Agronomique, Station de Recherches Vigne et Vin, Laboratoire de Viticulture, 8 rue Kléber, 68000 Colmar (France)

editorialsecretary@oeno-one.eu

J. Oliveira

Affiliation : Institut National de la Recherche Agronomique, Station de Recherches Vigne et Vin, Laboratoire de Viticulture, 8 rue Kléber, 68000 Colmar (France)

Attachments

No supporting information for this article

Article statistics

Views: 184

Downloads

PDF: 27

Citations

PlumX