Original research articles

Premières observations sur l'utilisation des acides octanoïque et décanoïque comme adjuvants a l'anhydride sulfureux pour la stabilisation des vins doux. Incidences organoleptiques

Abstract

Par leur action anti-levure, les acides octanoïque et décanoïque peuvent servir d'adjuvants à l'anhydride sulfureux pour stabiliser les vins; le respect de certaines modalités d'application permet d'éviter d'éventuelles déviations aromatiques. Dans la mesure où leur emploi serait autorisé, le sulfitage pourrait être limité aux doses nécessaires pour mettre les vins à l'abri des phénomènes d'oxydation.

+++

By their action anti-yeast, octanoic and decanoic acids, can be used as adjuvants to sulphuric anhydride for stabilisation of wines; the respect of some application modalities must avoid eventual aromatic deviations. In the case of their employment would be authorised, the treatment with sulphuric could be limited  to necessary doses in order to save the wines from oxidation phenomenones.

Authors


Françoise Larue

editorialsecretary@oeno-one.eu

Affiliation : Institut D'OEnologie, Université de Bordeaux II, 351, cours de la Libération, 33405 Talence cedex (France)


Yasuo Murakami

Affiliation : Institut d'OEnologie, Université de Bordeaux II, 351, cours de la Libération, 33405 Talence Cedex (France)


Jean-Noël Boidron

Affiliation : Institut d'OEnologie, Université de Bordeaux II, 351, cours de la Libération, 33405 Talence cedex (France)


Lionel Fohr

Affiliation : Institut d'OEnologie, Université de Bordeaux II, 351, cours de la Libération, 33405 Talence Cedex (France)

Attachments

No supporting information for this article

Article statistics

Views: 283

Downloads

PDF: 182

Citations

PlumX