Original research articles

Recherche du diéthylène-glycol dans les vins

Abstract

Au début de l'année 1985, les services de contrôle autrichiens ont misà jour l'addition de diéthylène-glycol dans certains vins de ce pays. Cette fraude avait pour but essentiel de donner aux vins plus de moelleux et de rondeur, cette substance ayant un certain pouvoir sucrant. Mais le diéthylène-glycol (dihydroxy-2,2' diéthyl-éther, CH2OH CH2 - O-CH2 - CH2OH) est toxique; la dose létale est de 1 g par kg.

Aussi, de nombreux laboratoires de recherches et de contrôle ont immédiatement travaillé à la mise au point d'une méthode de dosage sélective, sensible, fiable et rapide à mettre en oeuvre afin de permettre de vérifier l'absence de cette substance dans les divers vins présentés aux consommateurs.

Authors


Alain Bertrand

Affiliation : Laboratoire de Chimie Analytique, Faculté d'OEnologie, Université Victor Segalen Bordeaux 2, 351 cours de la Libération, 33405 Talence (France)

editorialsecretary@oeno-one.eu

Attachments

No supporting information for this article

Article statistics

Views: 222

Downloads

PDF: 225

Citations

PlumX