Original research articles

L'intensité du parfum développé par un vin dépend-elle de la quantité présente dans le verre ?

Abstract

Deux échantillons constitués par un même vin placé dans un même modèle de verre mais à des quantités différentes, sont présentés à des sujets opérant les yeux bandés; ceux-ci doivent désigner l'échantillon pour lequel l'odeur qu'ils ont perçue est la plus intense. Trente deux réponses ont été enregistrées pour chaque paire, correspondant à deux volumes de vin donnés.

Les variations d'intensité olfactive sont négligeables lorsque les quantités demeurent de l'ordre des écarts rencontrés dans la pratique d'un remplissage habituel. Par contre, les intensités olfactives sont différenciées en faveur du verre le moins rempli, si les quantités de vin présentes dans les verres sont très différentes.

+++

Two samples of the same wine placed in the same model of glass but in different quantities are presented to blinded tasters; these have to determine the most intense, fragant wine. Thirty two answers have been registered for each couple corresponding to two different volumes of wine.

The variations of the olfactive intensity are negligible when the volumes are near of common differences as it is usual when glass filling. On the other hand, olfactive intensities are different in favour of the less filled glass, if wines volumes in glasse are quite different.

Authors


François Sauvageot

editorialsecretary@oeno-one.eu

Affiliation : Laboratoire de Biologie Physico-Chimique, ENSBANA (Université de Dijon), Campus Universitaire, 21100 Dijon


Jean-Pierre Roson

Affiliation : Laboratoire de Technologie des Produits Végétaux, Centre de Recherches INRA, Toulouse-Auzeville BP 12, 31320 Castanet-Tolosan

Attachments

No supporting information for this article

Article statistics

Views: 286

Downloads

PDF: 78

Citations

PlumX