Original research articles

Influence du débourbage des moûts et du sulfitage sur les teneurs en substances volatiles des vins et des eaux-de-vie. II. Etude des eaux-de-vie

Abstract

Il a été procédé à la distillation de différents vins issus d'un même moût, à l'aide d'un alambic de laboratoire, selon la méthode charentaise.

L'analyse par C.P.G. des différentes fractions de la distillation montre que la plupart des substances volatiles du vin se retrouvent à 90 p. 100 dans les eaux-de-vie. La fleur entraîne une diminution des teneurs en esters. La distillation des lies et des bourbes augmente les taux des esters supérieurs.

+++

The distillation of different wines coming from the same must was carried out, with the help of a laboratory still, according to the Charente method.

The analysis by C.P.G. of the different fractions of distillation shows that most of the volatile substances in wine are also found in spirits to a degree of 90 %. The flower produces a decrease in the amount of ether-salt. The distillation of the lees and the mud increases the amount of superior ether-salts.

Download article

References

Authors


C. Marly-Brugerolle

Affiliation : Institut d'OEnologie, Université de Bordeaux II, 351, Cours de la Libération, 33405 Talence (France)

editorialsecretary@oeno-one.eu

Ch. Sarre

Affiliation : Laboratoire interrégional de la Répression des Fraudes, Bordeaux (France); Institut d'Oenologie, Université de Bordeaux II, 351, cours de la Libération, 33405 Talence Cedex (France)


Alain Bertrand

Affiliation : Laboratoire de Chimie Analytique, Faculté d'OEnologie, Université Victor Segalen Bordeaux 2, 351 cours de la Libération, 33405 Talence (France)