Original research articles

Influence d'un traitement physique d'ultra-dispersion sur la filtration des vins (*)

Abstract

Les difficultés de filtration constituent un obstacle important pour la clarification et la stabilisation de certains vins. Le millésime 1974 a apporté de nombreux exemples de filtrations difficiles, particulièrement dans les vins blancs liquoreux issus de vendanges botrytisées, mais aussi dans certains vins blancs secs et dans certains vins rouges.

On peut supposer que l'effet mécanique des grandes rotations sur la structure colloïdale du vin est responsable de cette amélioration de la filtration. En partant de cette observation, nous avons cherché la possibilité d'obtenir une amélioration encore plus sensible des débits de filtration et des volumes filtrés avant colmatage des surfaces filtrantes, en faisant intervenir une action mécanique plus importante à l'aide d'un dispositif d'ultradispersion.


(*) Ce travail a été effectué avec l'aide matérielle du Conseil Interprofessionnel du Vin de Bordeaux.

Authors


Denis Dubourdieu

Affiliation : Faculté d’oenologie, UMR 1219 OEnologie, Université de Bordeaux, ISVV, 210, chemin de Leysotte, CS 50008, 33882 Villenave d'Ornon, France

editorialsecretary@oeno-one.eu

André Lefebvre

Affiliation : Institut d'OEnologie, Université de Bordeaux II, 351, cours de la Libération, 33405 Talence (France)


Pascal Ribéreau-Gayon

Affiliation : Faculté d’OEnologie, Université Victor Segalen Bordeaux 2, 351 cours de la Libération, 33405 Talence cedex (France)

Attachments

No supporting information for this article

Article statistics

Views: 174

Citations

PlumX