Original research articles

Mise en évidence de polyamines (putrescine, cadaverine, nor-spermidine, spermidine et spermine) dans les feuilles et les grappes de Vitis vinifera L.

Abstract

Cinq polyamines libres, la putrescine, la cadavérine, la nor-spermidine, la spermidine et la spermine, ont été mises en évidence dans les feuilles et les grappes du Cabernet- Sauvignon et de l'Ugni blanc. La spermidine est toujours la polyamine la plus abondante. La cadavérine est faiblement représentée ou absente selon le cépage ou l'organe considéré.

Authors


Michel Broquedis

editorialsecretary@oeno-one.eu

Affiliation : Institut des sciences de la vigne et du vin (ISVV), Institut fédératif de recherche (IFR), Unité mixte de recherche (UMR) santé végétale, Institut national de la recherche agronomique (INRA), Centre de recherches de Bordeaux. B.P. 81, 33883 Villenave d'Ornon (France)


B. Dumery

Affiliation : Institut expérimental du Tabac de la Seita, Domaine de La Tour, 24100 Bergerac (France)


Jacques Bouard

Affiliation : Institut de la Vigne de Bordeaux, Laboratoire des Sciences de la Vigne, Université Bordeaux 1, Avenue des Facultés, 33405 Talence cedex (France)

Attachments

No supporting information for this article

Article statistics

Views: 574

Citations

PlumX