Original research articles

Dosage simultané des acides sorbique et benzoïque dans les vins par chromatographie en phase gazeuse

Abstract

Pour stabiliser les vins contenant des sucres fermentescibles on ajoute parfois, pour renforcer l'action de l'anhydride sulfureux, de l'acide sorbique (produit autorisé à dose limite) ou de l'acide benzoïque (produit interdit), dont les propriétés anti-fongiques sont bien connues. L'acide sorbique est dégradable par les bactéries du vin et les produits formés présentent des odeurs désagréables et persistantes (odeur de géranium).

L'acide benzoïque est stable vis à vis des bactéries et beaucoup moins cher que l'acide sorbique aussi, bien qu'interdit, il est parfois utilisé.

Le dosage de ces substances est difficile par voie chimique et il est fait appel aux méthodes par chromatographie en phase gazeuse, (BERTRAND et SARRE, 1975 et 1977) qui permettent de les doser individuellement ; dans certains cas, il est possible de doser sur la même colonne les acides sorbique et benzoïque mais il faut changer d'étalon interne.

Dans ce travail nous décrivons une méthode par chromatographie en phase gazeuse sur colonne capillaire qui permet en une seule opération de déterminer les acides benzoïque et sorbique dans les vins.

Authors


F. Ureta

Affiliation : Faculté d'Agronomie, Université catholique de Santiago (Chili)

editorialsecretary@oeno-one.eu

Attachments

No supporting information for this article

Article statistics

Views: 187

Citations

PlumX