Original research articles

Méthode de recherche de très faibles quantités d'acide sorbique dans les vins

Abstract

L'utilisation de l'acide sorbique n'est pas autorisée dans tous les pays. Certains d'entre-eux, l'Autriche en particulier, refusent systématiquement les vins présentant même des traces de cet antiseptique. II est donc nécessaire de posséder une méthode très sensible et spécifique pour rechercher ce produit même si elle est sans intérêt sur le plan technologique.

La technique de chromatographie sur papier préconisée par GUIMBERTEAU (1962) manque de sensibilité car elle permet difficilement de descendre au-dessous de 20 mg par litre.

Nous avons donc depuis quelques mois mis en oeuvre une technique semblable à celle préconisée par GUIMBERTEAU mais utilisant la chromatographie en couche mince comme méthode de séparation.

Authors


Danielle Chrétien

editorialsecretary@oeno-one.eu

Affiliation : Laboratoire Interrégional de la D.G.C.C.R.F. de Bordeaux, 351, cours de la Libération, 33405 Talence cedex (France)


L. Pérez

Affiliation : Station Agronomique et OEnologique de Bordeaux, 351, cours de la Libération, 33405 Talence Cedex


P. Sudraud

Affiliation : Laboratoire Interrégional de la Direction Générale de la Concurrence, de la Consommation et de la Répression des Fraudes, 351, Cours de la Libération, 33405 Talence cedex (France)

Attachments

No supporting information for this article

Article statistics

Views: 244

Citations

PlumX