Original research articles

Dosage de l'acide nitro-5 furylacrylique dans les vins blancs (1)

Abstract

L'action inhibitrice de l'acide nitro-5 furylacrylique (5-NFA) sur les levures et les bactéries a été mise en évidence par un chercheur tchèque (FARKAS, 1973).

Une étude ultérieure nous a permis de déterminer les seuils d'inhibi tion de cet antiseptique en fonction des conditions de milieu et de la nature des germes. Nous avons montré notamment que cette substance permettrait la stabilisation des vins doux à la dose de 10 mg par litre. (LAFON-LAFOURCADE, 1974).

L'acide nitro-5 furylacrylique, par ses propriétés antibactérienne et antilevure, pourrait devenir l'objet d'éventuelles applications technologiques ; il nous a paru important de procéder à la mise au point d'une méthode de dosage de cet antiseptique dans les vins blancs.

Rappelons que l'acide nitro-5 furylacrylique est une substance jaune, inodore et sans saveur, stable à la lumière et à la chaleur. Ses sels de sodium et de potassium sont très solubles dans l'eau, dans l'alcool et le méthanol, mais insolubles dans les solvants non miscibles à l'eau. Le 5-NFA ne distille pas et n'est pas entraînable par la vapeur d'eau.


(1) Travail réalisé en collaboration avec le Conseil Interprofessionnel du Vin de Bordeaux.

Authors


Suzanne Lafon-Lafourcade

Affiliation : Institut d'OEnologie, Université de Bordeaux II & Institut National de la Recherche Agronomique, 351, Cours de la Libération, 33405 Talence Cédex (France)

editorialsecretary@oeno-one.eu

Attachments

No supporting information for this article

Article statistics

Views: 153

Citations

PlumX