Original research articles

La macération carbonique et les vins de Châteauneuf-du-Pape

Abstract

Dès 1157 la situation de Châteauneuf, dans le Comtat Venaissin, était particulière; une charte de Frédéric Barberousse donnait à l'Evêque d'Avignon et à ses successeurs pleine et entière juridiction sur cette terre. Les Templiers effectuèrent les premières plantations de vigne au XIIe siècle. Au début du XIVe siècle, le Pape Jean XXII choisit Châteauneuf comme résidence secondaire, fit édifier le château dont on voir encore les ruines et créa le vignoble qui devait recouvrir tout le coteau.

Depuis cette époque la qualité du vin est reconnue malgré les diverses difficultés que connurent les viticulteurs. En 1873, c'est le premier vignoble du Vaucluse atteint par le phylloxéra. De 1878 jusqu'en 1890, le vignoble est reconstitué. En 1914-1918 les vignes sont abandonnées. En 1920 la production est augmentée abusivement par des vinificateurs installés à Châteauneuf et y vinifiant des raisins achetés à bas prix à l'extérieur de la commune.

C'est en 1936 que, sous l'impulsion du Baron le Roy, fut pris le décret du 15 mai instituant le contrôle officiel de l'appellation.

Authors


P. ANDRÉ

Affiliation : Centre de Recherches Agronomiques du Sud-Est Station de Technologie des Produits végétaux, Institut National de la Recherche Agronomique, 84 . Montfavet
Country : France

editorialsecretary@oeno-one.eu

Attachments

Article statistics

Views: 44

Downloads

PDF: 12

Citations