Original research articles

La pourriture grise

Abstract

Le Botrytis est un parasite connu en Europe depuis toujours. Il est devenu actuellement, dans certaines régions viticoles au moins, le parasite le plus redoutable de la vigne. Cependant, l'intensité des attaques peut être très variable suivant les années. C'est ainsi que dans l'ensemble du vignoble du Sud-Ouest, par exemple, la pourriture grise a été abondante en 1963, en 1965 et en 1968. Les pertes de récolte ont été considérables et le vin de qualité médiocre. En 1964, par contre, en raison d'un développement un peu plus tardif, la maladie a épargné les vignes à vin rouge et à vin blanc sec, mais elle a détruit une partie de la vendange dans les régions à vin blanc liquoreux où la récolte a été faite plus tardivement et par fractions de grappes.

Il semble que les invasions de pourriture grise soient plus importantes qu'autrefois. Le fait n'est pas certain et les raisons invoquées pour expliquer cette recrudescence de la maladie sont assez variées : remplacement du cuivre (qui pourrait durcir I’épiderme) dans les traitements contre le Mildiou, nouvelles conditions de culture, présence dans les vignes d'un plus grand nombre de sclérotes, les sarments n'étant plus enlevés comme autrefois mais enfouis dans le sol.

Authors


C. ROUSSEL

editorialsecretary@oeno-one.eu

Affiliation : Service de la protection des végétaux, Cenon (France)

Country : France


J. BOUARD

Affiliation : Laboratoire de physiologie végétale, Faculté des Sciences, Bordeaux (France)

Country : France

Attachments

No supporting information for this article

Article statistics

Views: 141

Downloads

PDF: 132

Citations

PlumX