Short communications

Les modalités de l'action de Botrytis cinerea sur la baie du raisin

Abstract

On connaît bien l'influence de la « pourriture noble », due au développement de Botrytis cinerea, sur la composition des raisins et sur les caractères particuliers et recherchés qu'elle donne aux vins blancs de certaines régions. Mais le même champignon peut avoir dans certaines conditions des effets très défavorables à une bonne maturation, en provoquant la « pourriture grise ». Celle-ci d'ailleurs ne doit pas être confondue avec la « pourriture vulgaire » ; pour LABORDE cette dernière est provoquée par des champignons différents : Pénicilliums, Aspergillus. Mucors ; l'attaque d'un vignoble par ces champignons est toujours très dangereuse, mais reste généralement peu étendue, et, comme le remarque LAFON, n'apparaît que lorsque Botrytis a épuisé la plus grande partie du sucre des grains de raisin.

Les analyses des moûts de raisin et la plupart des observations relatées dans ce travail ont été réalisées sur deux vignobles voisins, de climat semblable, des Premières-Côtes-de-Bordeaux : le vignoble A, situé sur des graves, présentant l'aspect de la pourriture noble, et le vignoble B, situé sur des terres froides, limoneuses, à sous-sol proche, présentant tous les caractères de la pourriture grise. Les prélèvements ont été effectués au début d'octobre, suivant la méthode utilisée par CHARPENTIÉ.

Authors


Jean RIBEREAU-GAYON

Affiliation : Station agronomique et œnologique de Bordeaux
Country : France

editorialsecretary@oeno-one.eu

Attachments

No supporting information for this article

Article statistics

Views: 136

Downloads

PDF: 93

Citations

PlumX