Original research articles

Sur le traitement des vins aux échangeurs d'ions

Abstract

Parmi la grande diversité des moyens dont on dispose pour le traitement et la stabilisation du vin, on peut mentionner aussi la possibilité d'emploi des échangeurs d'ions synthétiques. Mais cet emploi dans l'œnologie moderne est un problème discuté. Au premier plan de cette discussion surgissent les appréhensions se rapportant à des modifications dans la composition du vin et dans ses qualités gustatives et aromatiques.

Comme on le sait, l'application des échangeurs d'ions a été à l'ordre du jour déjà lors de la session de l'Office international du Vin en 1960 à Budapest. Elle a été l'objet de controverses au cours du XIIe Congrès international en 1968 à Bucarest. Sur certains aspects de l'échange ionique, on a parlé aussi au XIIIe Congrès international à Mendoza, en 1971. Il ressort clairement de ces discussions que l'unanimité des experts n'est pas faite sur ce sujet. Les résultats obtenus, leur interprétation et les conclusions qui en sont tirées, sont très contradictoires. Par suite peu nombreux sont les pays vinicoles où l'emploi des résines échangeuses d'ions est officiellement autorisé.

Authors


Tz. GANEVA

Affiliation : Centre de Recherches Scientifiques et de Projection de l'Industrie Vinicole 134, Boulevard du 9 Septembre Sofia - 18 (Bulgarie)
Country : Bulgaria

editorialsecretary@oeno-one.eu

V. LITCHEV

Affiliation : Centre de Recherches Scientifiques et de Projection de l'Industrie Vinicole 134, Boulevard du 9 Septembre Sofia - 18 (Bulgarie)
Country : Bulgaria

Attachments

No supporting information for this article

##plugins.block.statArticle.title##

Views: 58

Downloads

PDF: 17

Citations

PlumX