Original research articles

Le choix des porte-greffes de la vigne pour les sols calcaires

Abstract

La chlorose ferrique de la Vigne était une maladie physiologique assez bénigne dans les vignobles plantés francs de pied avec des cépages de Vitis vinifera L. Après l'invasion phylloxérique de la fin du siècle dernier, l'emploi de porte-greffes issus d'espèces américaines (Vitis riparia, Vitis labrusca, etc...) fit apparaître de très graves symptômes de chlorose dans les sols calcaires. Ce n'est qu'après l'obtention de porte-greffes issus de croisements avec Vitis berlandieri (41 B, 333 EM, etc...) que la plantation dans les zones les plus chlorosantes (Charente, Champagne) put être réalisée avec succès. A ces premiers porte-greffes résistants à la chlorose vinrent successivement s'ajouter de nouvelles variétés provenant essentiellement des croisements : Vitis riparia x Vitis berlandieri et Vitis rupestris x Vitis berlandieri. Ce sont ces porte-greffes qui sont utilisés pour les plantations actuelles.

Authors


R. POUGET

editorialsecretary@oeno-one.eu

Affiliation : Station de Recherches de Viticulture Institut National de la Recherche Agronomique Centre de Recherches de Bordeaux 33140 Pont-de-la-Maye (France)

Country : France


C. JUSTE

Affiliation : Station d'Agronomie Institut National de la Recherche Agronomique Centre de Recherches de Bordeaux 33140 Pont-de-la-Maye (France)

Country : France

Attachments

No supporting information for this article

Article statistics

Views: 494

Downloads

PDF: 1282

Citations

PlumX