Original research articles

L'extrait sec et le rapport alcool/extrait des vins suisses

Abstract

Les auteurs ont analysé 424 vins blancs rouges et rosés tous originaires de Suisse et ils ont déterminé la répartition statistique du rapport alcool/extrait sec réduit. Ils ont montré que la valeur limite de ce rapport, fixée à 4 pour les vins rouges, permettait de mettre en évidence un enrichissement du vin rouge par sucrage du moût. La valeur de 5,6, admise en France pour les vins blancs secs, par contre, ne permet pas de détecter le sucrage des blancs suisses. Les auteurs ont en outre pu montrer la précision, l'exactitude et la reproductibilité des méthodes d'analyse densimétrique de l'extrait total par pycnométrie (Méthode directe et méthode de Tabarié).

Authors


J.F. SCHOPFER

Affiliation : Station fédérale de recherches agronomiques de Lausanne (Suisse)
Country : Switzerland

editorialsecretary@oeno-one.eu

Z. LIPKA

Affiliation : Station fédérale de recherches agronomiques de Lausanne (Suisse)
Country : Switzerland

Attachments

No supporting information for this article

Article statistics

Views: 177

Downloads

PDF: 719

Citations

PlumX