Original research articles

Utilisation d'un filtre presse pour la clarification des bourbes de moûts blancs après décantation statique. Comparaison avec la centrifugation

Abstract

Les auteurs étudient la clarification des bourbes de moûts blancs avec un filtre presse équipé de plateaux à membrane. L'addition d'un adjuvant sous forme de perlite (BECOLITE 5000, perméabilité 2,100 Darcy) à la dose de 1.500 g par hectolitre permet d'atteindre des débits moyens suffisants, de l'ordre de 120 à 150 litres par heure et par m2 pour des cycles de filtration de 90 minutes. La qualité de la clarification est satisfaisante. A cet égard, le filtre presse se montre plus performant que la centrifugation.

Les jus bourbeux ainsi clarifiés peuvent être réincorporés dans le moût débourbé statiquement. La dégustation ne permet pas de distinguer les vins issus de moût additionné ou non de leurs dépôts bourbeux clarifiés (par filtration ou centrifugation).

Authors


Michel Serrano

Affiliation : Institut d'OEnologie de Bordeaux, Université de Bordeaux II, 351, Cours de la Libération, 33405 Talence Cedex (France)


Michael Paetzold

Affiliation : Stagiaire de recherche BECO-BEGEROW, détaché à l'Institut d'Oenologie de Bordeaux, Université de Bordeaux II, 351, cours de la Libération, 33405 Talence Cedex (France)


Denis Dubourdieu

Affiliation : Faculté d’oenologie, UMR 1219 OEnologie, Université de Bordeaux, ISVV, 210, chemin de Leysotte, CS 50008, 33882 Villenave d'Ornon, France

denis.dubourdieu@oenologie.u-bordeaux2.fr

Attachments

Article statistics

Views: 215

Downloads

PDF: 289

Citations