Original research articles

Pourriture vulgaire et pourriture noble en Bordelais

Abstract

Contrairement à la « pourriture vulgaire » qui correspond au développement simultané de Botrytis cinerea et de divers champignons (Penicillium, Aspergillus, etc...) sur la baie de raisin éclatée, « la pourriture noble » correspond à un développement presque exclusif de Botrytis sur des baies mûres et apparemment intactes.

Dans ce travail, on montre que la pénétration des tubes germinatifs ou du mycélium de Botrytis ne peut se faire qu'à travers des microlésions de la pellicule, autres que les cassures péristomatiques, les hyphes se développent entre les cellules de la pellicule mais ressortent à l'extérieur, soit sous forme de mycélium, soit sous forme de conidiophores et assurent ainsi la propagation de la pourriture.

+++

Contrary to « common rot » which corresponds to the simultaneous development of Botrytis cinerea and various fungi (Penicillium, Aspergillus, etc...) on the burst grape berry, « noble rot » corresponds to an almost exclusive development of Botrytis on ripe and apparently intact berries.

In this work, it is shown that the penetration of the germinative tubes or mycelium of Botrytis can only take place through the micro-lesions of the pellicle, the hyphae develop between the cells of other than the peristomatic breaks the pellicle but come out on the outside, either in the form of mycelium, or in the form of conidiophores and thus propagate the rot.

Authors


Bernard Pucheu-Planté

editorialsecretary@oeno-one.eu

Affiliation : Institut d'OEnologie, Université de Bordeaux II, 351, cours de la Libération. 33405 Talence (France)


Gérard Seguin

Affiliation : Faculté d'OEnologie, Université Victor Segalen Bordeaux II, 351, cours de la Libération, 33405 Talence cedex (France)


Michel Mercier

Affiliation : Département de microscopie électronique de l'Université de Bordeaux I

Attachments

No supporting information for this article

Article statistics

Views: 1364

Downloads

PDF: 285

Citations

PlumX