Short communications

Les problèmes analytiques de la recherche de la chaptalisation

Abstract

Les vins rouges pour lesquels le rapport de l'alcool à l'extrait sec réduit est supérieur à 4,6 et les vins blancs pour lesquels ce rapport est supérieur à 6,5 sont présumés suralcoolisés. Toutefois cette présomption pourra être infirmée lorsque la comparaison des différents éléments constitutifs des vins, leur dégustation, les conditions de leur fabrication, le lieu de leur provenance, permettront d'établir qu'ils proviennent exclusivement de la fermentation des raisins frais.

Authors


Pierre SUDRAUD

Affiliation : Station agronomique et oenologique de Bordeaux.
Country : France

editorialsecretary@oeno-one.eu

Attachments

No supporting information for this article

Article statistics

Views: 58

Downloads

PDF: 34

Citations

PlumX