Original research articles

Les sols de vignobles des Côtes de Bourg

Abstract

Les travaux relatifs aux sols de vignobles sont rares, cela étant dû essentiellement à la difficulté de telles études. En effet, le but final étant de préciser le rôle des différents facteurs naturels (sol, climat...) sur la qualité du vin et de définir ainsi la notion de cru, des recherches pédologiques, climatiques et biochimiques doivent être entreprises simultanément.

SEGUIN a effectué, il y a une dizaine d'années, une première approche de la connaissance des sols viticoles par des études de profils culturaux (1965). Ces travaux furent poursuivis dans le Haut-Médoc par une analyse plus approfondie reliant les données climatiques, l'alimentation en eau de la vigne et la connaissance physicochimique des zones exploitées par les racines à la maturation du raisin (1970).

Une étude similaire fût réalisée dans la région des Graves par COMPAGNON (1970) et actuellement PUCHEU-PLANTÉ fait un travail comparable dans le Sauternais. Dans le cadre d'une initiation à la recherche agropédologique, nous avons effectué nous-mêmes une étude de profils culturaux dans les très grands crus classés du Haut-Médoc (1973).

D'un point de vue minéralogique, LATOUCHE étudiant l'évolution des argiles de quelques sols nord-aquitains, précisa les phases argileuses essentielles des sols viticoles du Bordelais (1966).

Authors


J. DUTEAU

editorialsecretary@oeno-one.eu

Affiliation : Institut d'Œnologie, Université de Bordeaux II 351, cours de la Libération 33405 Talence (France)

Country : France

Attachments

No supporting information for this article

Article statistics

Views: 188

Downloads

PDF: 93

Citations

PlumX