Original research articles

La politique viti-vinicole de l'Algérie

Abstract

La vigne et le vin, héritage de la colonisation, occupent une place importante dans l'économie nationale de l'Algérie, faisant vivre plus de 2.000.000 personnes (entre les travaux de la vigne et la commercialisation du vin).

L'implantation du vignoble algérien qui s'est effectuée dans un cadre national franco-algérien afin de pallier aux insuffisances quantitatives d'abord, qualitatives ensuite du vignoble métropolitain, n'était pas justifiée par l'existence de besoins locaux.

L'accession de l'Algérie à l'indépendance a brisé cet espace économique franco-algérien ; le vin algérien n'a plus été un produit du marché national français mais est devenu une marchandise relevant d'échanges internationaux. Bien que les accords bilatéraux aient permis pendant un certain temps de continuer les exportations vers la France, celles-ci pour des raisons économiques et politiques ont été freinées.

Authors


A. REYNIER

Affiliation : École Nationale des Ingénieurs des Travaux Agricoles 1, cours du Général-de-Gaulle, 33170 Gradignan
Country : France

editorialsecretary@oeno-one.eu

Attachments

No supporting information for this article

Article statistics

Views: 52

Downloads

PDF: 18

Citations

PlumX