Original research articles

Teneur en acides gras des bourgeons latents de Vitis vinifera L. var. Ugni Blanc et phénomènes rythmiques de croissance

Abstract

On sait que la croissance des sarments est soumise à un rythme endogène ternaire qui permet de distinguer trois types de nœuds suivant qu'ils possèdent ou non des organes oppositifoliés. Le nœud N0 est dépourvu de vrille (ou d'inflorescence), tandis que les deux nœuds suivants N1 et N2 sont caractérisés par la présence d'un organe oppositifolié. Les entre-cœurs et les rameaux longs qui se développent au niveau de ces nœuds n'ont pas les mêmes potentialités et cela se traduit, pour les entre-cœurs, par exemple, par une longueur et des possibilités d'aoûtement différentes. (BOUARD, 1966).

On peut donc se demander si ces différences sont en relation avec des caractéristiques biochimiques particulières et le but de cette étude est de présenter les résultats obtenus à cet égard en ce qui concerne les acides gras.

Authors


I. ALSAIDI

Affiliation : Laboratoire de Physiologie Végétale et Ampélologie Université de Bordeaux I 351, cours de la Libération, 33400 Talence (France)
Country : France

editorialsecretary@oeno-one.eu

M. CHERRAD

Affiliation : Laboratoire de Physiologie Végétale et Ampélologie Université de Bordeaux I 351, cours de la Libération, 33400 Talence (France)
Country : France


J. BOUARD

Affiliation : Laboratoire de Physiologie Végétale et Ampélologie Université de Bordeaux I 351, cours de la Libération, 33400 Talence (France)
Country : France

Attachments

No supporting information for this article

Article statistics

Views: 79

Downloads

PDF: 46

Citations

PlumX