Original research articles

Influence de la densité de plantation et du porte-greffe sur la production et la qualité du moût de Pinot blanc et de Chardonnay cultivés en Italie dans le Trentin

Abstract

De nombreux chercheurs ont montré l'influence, soit quantitative soit qualitative, de la diminution du nombre de pieds à l'hectare.

Les auteurs, dans une série d'expériences conduites de 1983 à 1986 dans le Trentin en Italie, ont mis en relief l'effet de la densité de plantation sur le bois de taille, sur la production de raisin par pied, ainsi que sur les teneurs en sucres, en acidité et en acides aminés; ces données ont été complétées par des microvinifications et par une analyse sensorielle des vins. Le portegreffe, employé comme moyen pour réduire la vigueur, s'est révélé comme peu important pour les hautes densités, même s'il est à noter une signification de l'interaction « année x portegreffe ».

En définitive, ce sont les densités moyennes (3.333 et 4.167 pieds par hectare) qui fournissent les meilleurs résultats dans la pratique viticole de la région (mode de conduite en pergola).

Authors


Mario Falcetti

Affiliation : Istituto Agrario, San Michele all'Adige, 38010 Trento (Italie)

editorialsecretary@oeno-one.eu

Attilio Scienza

Affiliation : Department of Crop Science, University of Milan, Via Celoria 2, 20133 Milan, Italy

Attachments

No supporting information for this article

Article statistics

Views: 184

Downloads

PDF: 131

Citations

PlumX