Original research articles

Etude de l'influence des produits de traitement de la vigne sur la microflore des raisins et des vins. Expérimentation 1978-1979. Comparaison avec les résultats de 1975, 1976 et 1977

Abstract

A la suite de précédents travaux d'identification de la microflore des raisins traités par divers fongicides, on étudie dans ce travail l'influence de ces produits (notamment anti-mildiou et anti-Botrytis), sur les espèces de levures et de bactéries les plus fréquemment rencontrées au cours de la vinification. Hanseniaspora uvarum, Saccharomyces cerevisiae, Saccharomyces bayanus sont sensibles à l'action de l'Euparène, du Cuprosan et du Mycodifol. Par contre, les bactéries lactiques et surtout acétiques sont peu sensibles. Par ailleurs, les levures les plus résistantes ne sont pas suffisamment alcoogènes pour assurer l'achèvement de la fermentation alcoolique jusqu'à épuisement du sucre.

+++

Following preceding work about microflora identification of pesticides treated grapes, the influence of some of these products (especially anti-mildiou and anti-Botrytis) on usual types of yeasts and bacteria involved in wine technology was studied. Hanseniaspora uvarum, Saccharomyces cerevisiae, Saccharomyces bayanus are sensitive to Euparène, Cuprosan and Mycodifol. Lactic and acetic bacteria are less sensitive. Howewer, the highest resistant yeasts have not an alcoholic power sufficient to achieve the fermentation of the sugar up to complete consumption.

Authors


Simone Sapis-domercq

editorialsecretary@oeno-one.eu

Affiliation : Station OEnologique de l'Hérault, 2, rue Saint-Pierre, 34060 Montpellier Cedex (France)

Attachments

No supporting information for this article

Article statistics

Views: 385

Downloads

PDF: 164

Citations

PlumX